Voir sur la carte

Vieux logis

  • Vieux logis du château d'Annecy
[ESPACE CLIENT]
  • Styles architecturaux des sites et monuments historiques :
    • Ville ou Pays d'art et d'histoire
  • Période :
    • XIIIe siècle
    • XVe siècle
Voir sur la carte
Vieux logis
place du château
74000
Annecy
Tél04 50 33 87 30
Fax04 50 63 48 89
FICHE_INFO_SIMPLE_ECRIRE_MESSAGE
Les champs obligatoires sont indiqués par un astérisque *
Ma demande
Mes Coordonnées
Selon la Loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL), relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés (article 36), le titulaire du droit d'accès peut exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations le concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation, la communication ou la conservation est interdite. Pour exercer ce droit, merci de le préciser dans le formulaire ci-dessus.
  • Type de patrimoine culturel :
    • Site et monument historiques
  • Patrimoine historique :
    • Patrimoine historique
    • Château
  • Langue(s) parlée(s) :
    • Français
    • Anglais
    • Italien
Saison :
Au coeur du château, le Vieux logis conserve des éléments importants du règne des comtes de Genève comme l'imposante cuisine voûtée et le pèle (pièce chauffée par un poêle) situés au rez-de-chaussée et la grande salle (magna aula) au premier étage.
Avec la Tour de la Reine, le Vieux logis est la partie la plus ancienne du château d'Annecy. Elle conserve des éléments datant du règne des Comtes de Genève (13e-15e siècles).

Situé au centre de l'alignement de l'aile principale du château, le Vieux logis se distingue du reste des logis de cette aile avec ses ruptures de niveaux et l'irrégularité de ses ouvertures ainsi qu'avec le large porche situé au rez-de-Chaussée. Cette irrégularité des niveaux semble montrer une construction ayant subi des transformations au cours de son histoire.

La première construction du 13e siècle est sans doute largement différente dans son aspect car avant la construction vers 1430 de l'escalier en vis, appellé localement viret, ce logis était sans doute complété par des galeries en bois, plaquées contre la façade côté cour et qui abritaient des escaliers. Celles-ci disparaissent avec la construction d'un escalier en vis construit à l'intérieur de l'oeuvre. Le bois était alors sans doute beaucoup plus présent dans l'architecture du château. Les toits étaient alors couverts de bardeaux de bois (tavaillion ou ancelle) qui avaient comme grave inconvénient de prendre feu facilement et également de ne pas résister aux vents violents.

Le découverte de ce logis commence aujourd'hui avec l'imposante cuisine. On la signale déjà en 1340. La structure impressionnante des arcs-doubleaux et des cheminées date cependant de 1430. Une importante campagne de travaux est alors menée transformant le reste des salles du logis.

Attenant à la cuisine, le pèle ( (pièce chauffée par un poêle) appelé aussi salle des colonnes à partir du 15e siècle, était garni de deux fourneaux en brique qui garantissaient la chaleur aux hommes chargés de la surveillance du château.

Au premier étage, on accède à la grande salle par l'escalier en vis (viret) ajoutée vers 1430. Celle-ci est aménagée par les comtes de Genève au 13e siècle mais elle est agrandie et transformée par Amédée VIII, duc de Savoie au 15e siècle.

En 1333, peu de temps avant son transfert au premier étage du Vieux logis, une magna aula est signalée dans le donjon dispau. Mais à partir des 13e et 14e siècle, alors que dans le château fort médiéval, on superposait dans le donjon des fonctions défensive, résidentielle et administrative, on constate un éclatement des fonctions dans des tours ou des logis distincts.

Dès 1340, pour éclairer la nouvelle magna aula, la façade du côté de la ville est ouverte de "cinq fenêtres croisées, garnies de verrières et munies de bancs de pierre". Ainsi, progressivement, le caractère défensif du château s'atténue au profit de l'aspect résidentiel. La magna aula était le coeur de la vie du château. En 1391, le comte de Genève y reçoit Philippe le Hardi, duc de Bourgogne. C'est aussi en ce lieu qu'on rendait la justice et réunissait les conseillers lorsque de grandes décisions devaient être prises.

Les incendies qui se déclarent dans la première moitié du 15e siècle à Annecy nécessitent des travaux parfaitement identifiables dans ce logis. Pour faire face à ces sinistres, Amédée VIII limite l'usage du bois lors de la reconstruction. Un dallage disparu supporté par les quatorze colonnes de la salle inférieure est réalisé entre le rez-de-chaussé et le premier étage.

Dans la grande salle, le plafond à caissons restaurée en 1902-1903 reste un exemple rare des plafonds savoyards du 15e siècle, caractérisés par un bel assemblage de lambourdes et de solives.
Période(s) d'ouverture

Toute l'année 2020

Tous les jours

Toute l'année Du 1er octobre au 31 mai : tous les jours sauf le mardi 10 h - 12 h et 14 h - 17 h Du 1er juin au 30 septembre : tous les jours 10 h 30 - 18 h Fermeture les mardis d’octobre à mai ; les jours fériés : 1er janvier, dimanche et lundi de Pâques, 1er mai, 1er novembre, 11 novembre, 25 décembre. Les derniers billets sont délivrés 45 minutes avant la fermeture. Le Château d’Annecy et Palais de l’Île sont gratuits le premier dimanche du mois d’octobre à mai.

Informations
  • Prestations des visites individuelles :
    • Visites individuelles libres en permanence
    • Visites individuelles guidées sur demande
  • Prestations des visites groupées :
    • Visites groupes libres sur demande
    • Visites groupes guidées sur demande
  • Visite :
    • Visites gratuites
    • Visites guidées
    • Visites pédagogiques
    • Visite à thème
  • Visites :
    • Durée moyenne de la visite individuelle (en min) 60
    • Durée moyenne de la visite groupe (en min) 60
  • Services :
    • Visites individuelles guidées
    • Visites groupes libres
    • Visites groupes guidées
    • Visites individuelles libres
  • Langue(s) de la documentation :
    • Anglais
    • Français
    • Italien
Services & équipements
  • Prestations :
    • 6 personnes minimum par groupe
  • Stationnement :
    • Parking
    • Parking autocar
    • Parking à proximité
    • Parking couvert
    • Parking payant
  • Sanitaires :
    • WC publics

Tarifs

Adulte : 5,50 €
Enfant : 3 € (gratuit pour les moins de 12 ans accompagnés d'un adulte)
Groupe adultes : 4,20 €.

Tarif groupe à partir de 6 personnes.
  • Modes de paiement :
    • Chèque
    • Espèces
    • Carte bancaire/crédit
    • Chèque Vacances
    • Carte M'ra
loading
Destination
Vieux logis
place du château
74000
Annecy
Coordonnées GPS
Latitude : 45.897737
Longitude : 6.126316
En voiture, utilisez le parking payant souterrain, fléché "parking du château".
Accès à pied à l'entrée du château à 100 m. Place du château piétonne accessible par le quartier du Vieil Annecy, en empruntant la rampe du château (montée), depuis le Palais de l'Ile, par exemple.
Bus Sibra n°7 arrêt Clinique générale (du lundi au samedi), dimbus K arrêt Paradis (le dimanche).
LIBELLE_SOUSCARTE
  • Environnements :
    • Centre ville
    • Vue lac
    • Vue montagne
Vous aimerez aussi
  • Recommandé par mauvais temps
  • Villes :
    • Annecy
    • Visites individuelles libres en permanence
    • Visites individuelles guidées sur demande
Le fils de Charlotte dOrléans, Jacques de Genevois Nemours, modèle du personnage du "Beau Nemours" dans la Princesse de Clèves, fait construire le logis Neuf entre 1562 et 1571. Dernier logis du château, il ne conserve plus aucun élément défensif.
  • Recommandé par mauvais temps
  • Villes :
    • Annecy
    • Visites individuelles libres en permanence
    • Visites individuelles guidées sur demande
D'une hauteur d'une trentaine de mètres, toiture comprise, la Tour de la Reine est un témoignage rare de l'architecture militaire des 13e et 14e siècles. Ses murs de plus de quatre mètres d'épaisseur à la base, participaient à la défense du ...
  • Recommandé par mauvais temps
  • Villes :
    • Annecy
Visibles depuis le lac d'Annecy, le logis et la Tour Perrière dominent l'ancienne route des Alpes, l'actuelle côte Perrière. La tour Perrière conserve encore sa couronne de mâchicoulis et ses archères dirigées sur le faubourg et la porte Perrière.