Marie POLLET-VILLARD

SKI ALPINISME

Née le 19 juin 1998

ETUDES - PARCOURS

Je suis actuellement en 3ème année de DUT GMP (génie mécanique et productique) à l'IUT d'Annecy. Cette formation se réalise habituellement en 2 ans mais il existe une classe pour les sportifs qui nous permet de la réaliser en 3 ans et de bénéficier ainsi de 4 après-midis de temps libre par semaine pour s’entraîner.

PARCOURS SPORTIF

J'ai commencé le sport avec le ski alpin au pré club du Club des Sports de la Clusaz. Je suis ensuite passée dans la section ski de fond du Club de la Clusaz où je suis restée 5 années et j'ai découvert par la suite, le milieu du ski de randonnée et de la montagne. Cette saison sera ma 6ème année de compétition en ski alpinisme et ma 3ème en Équipe de France. 

PASSIONS

En dehors du ski alpinisme, mes passions sont la montagne, la lecture, la couture et le cinéma.

HIVER 2018/2019

J'ai préparé la saison hivernale avec l'Équipe de France espoir de ski alpinisme. Cependant, pour cet hiver rien n'est garanti, il va falloir que j'aille chercher une qualification sur les Championnats de France si je veux rester dans le groupe. Ce sera d’ailleurs le principal objectif de ma saison !

Courses à venir :
  • 15 Décembre : Championnat de France de Vertical race
  • 12/13 Janvier : Championnat de France d'Individuel et de Sprint
 

PALMARES

Hiver 2017/2018 :
  • Troisième au championnat de France de Vertical race
  • Vice-championne de France de Sprint
  • Championne de France d’Individuel
  • Coupe du monde Suisse : 2ème (Individuel) et sprint annulé.
  • Coupe du monde Cambre d’Aze : Individuel annulé et 6ème (Vertical)
  • Coupe du monde Puy Saint Vincent : 4ème (Individuel) et 7ème (Vertical)
  • Championnat d'Europe Etna : 3ème (Sprint) et 5ème (Individuel)
  • Coupe du monde Madonna di Compiglio : 4ème (Sprint) et 5ème (Individuel)
  • Seconde de la Pierra Menta Junior
  • Première des Championnats de France par équipe 
 

LA PLACE DES FILLES DANS LE SPORT

Le ski alpinisme est un petit milieu ! Sur les compétitions nationales, le niveau chez les féminines est très élevé mais il n'y a encore peu de pratiquantes, en comparaison avec l'alpin ou le ski de fond. Nous nous connaissons toutes bien et l’ambiance entre nous est toujours au rendez-vous, que ce soit sur les stages de préparation ou sur les compétitions. Selon moi, s’entraîner entre filles nous pousse à nous améliorer. On se serre les coudes, on se motive, on rigole, on parle beaucoup et tout cela ne nous empêche pas de nous « tirer la bourre » le temps d'une course. 

LIEU PRÉFÉRÉ À LA CLUSAZ

Je m’entraîne quasiment tout le temps à la Clusaz, alors c'est très dur de choisir un lieu favori. Il y en a tellement où j'aime aller... La chaîne des Aravis représente pour moi un endroit parfait pour s'évader et simplement profiter de la montagne, alors je dirais la Combe de Tardevant.