Le bon goût du terroir

Publié le 15 juillet 2021,

Toi aussi tu fais partie de cette tranche de la population qui cultive l’art des plats aussi réussis que le dernier tir au but de Mbappé à l’Euro 2021 ? Tu n'es jamais loin du but et pourtant, tu ne transformes jamais l’essai. Ça n’est pas faute d’essayer, mais la cuisine et toi, ça ne fait pas bon ménage.

Bon, arrêtons le massacre… C’est difficile à entendre, mais la seule solution reste encore de se résigner en laissant les ustensiles de cuisine aux placards.

 

Cet été, on sort découvrir les bons produits du terroir pour du #foodporn garanti !
 

Qu’on l’aime bien coulant ou pas trop fait, le reblochon fait l’unanimité dans les Aravis ! Simplement accompagné d'une tranche de pain, fondu sur des pommes de terre ou caché dans une recette sucrée ; le reblochon n’a pas fini de nous surprendre. Tel une star, le reblochon refuse de mettre le bout de sa croûte dans un plat qui ne serait pas dégusté jusqu’à la dernière miette. Tu es prévenu !

 
 

Nos meilleures astuces pour le déguster :

  • À la Ferme : pars à la rencontre des agriculteurs dans les fermes du village et repars avec un reblochon fermier tout droit sorti des caves d'affinage. 

  • Au restaurant : découvre les spécialités à base de reblochon cuisinées par nos restaurateurs. En prime, pas de vaisselle après le repas !

  • Dans un dessert : la meringue au reblochon fermier, ça te parle ? Découvre la recette sucrée surprenante élaborée par le Bistro les 2 mules : meringue au reblochon fermier
     

Connue pour ses propriétés antioxydantes, la myrtille est surtout une baie incontournable de la gastronomie locale ! Bien que fastidieuse, la récolte des myrtilles annoncent de beaux goûters acidulés et des doigts bien colorés. Attention à la brigade anti tâches, ce petit fruit violet qui orne nos alpages n’a pas fini de tâcher nos vêtements !

 
 

Nos meilleures astuces pour les déguster :

  • En tarte : La tarte aux myrtilles, c'est LE grand classique pour déguster les myrtilles. Les belles tartes confectionnées avec amour sont à retrouver dans les pâtisseries du village.

  • En tavaillon : C’est à La Sabaudia que les tavaillons se dégustent, mais ceux-ci ne sont pas en bois... À base de pâte feuilletée et de myrtilles, le tavaillon aux myrtilles est un biscuit qui ravira toutes les générations de gourmands.

  • Goûter à la ferme : Petit stop à la ferme des Corbassières pour un goûter digne de ce nom à base de confiture de myrtilles, framboise des bois, reblochon fermier, fromage blanc maison... tout ce qu'il faut pour faire des heureux !
     


Alors non, la tomme blanche ça n'est pas vraiment de la mozzarella mais ça se déguste un peu de la même façon : avec une pincée de sel, un filet d'huile d'olive et u peu de poivre. C'est en fait un fromage frais qui s'accompagne souvent de pommes de terre, de charcuterie et de salade. Les puristes diront que c’est aussi du reblochon, et c’est vrai. Parce que oui la tomme blanche, c’est un reblochon qui n’a pas fait de cave et qui se déguste dans les heures qui suivent sa fabrication. 
 

 

Nos meilleures astuces pour les déguster :

  • Avec du pesto à l'ail des ours et des fleurs de saison.

  • Avec des beignets de pomme de terre et du jambon de pays, le combo parfait pour un repas 100% local.

  • Avec de la confiture et du pain, comme une faisselle.
     


Là, on va mettre tout le monde d’accord, pas besoin de grandes compétences en cuisine pour goûter les liqueurs du coin. Tu ne repartiras pas d’un restaurant d’altitude sans avoir goûté aux spiritueux locaux. Depuis peu, la distillerie des Aravis a réouvert ses portes et nous réserve de belles surprises. Génépi, sapinette, gentiane, ça n’est pas les plantes qui manquent !
 

 

Les meilleures astuces de la Distiellerie des Aravis pour les déguster :

  • En cocktail : Le Génépito et le Sapinetto, une base de Mojito dans lequel le rhum est remplacé par du Génépi ou de la Sapinette.

  • Dans les desserts : crêpe flambée au génépi, glace accompagnée de liqueur, etc.

  • Après le repas : après une bonne fondue ou une tartiflette, rien de tel qu'un digestif !


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


Tu as maintenant toutes les clés pour que ton estomac profite lui aussi pleinement de son passage à La Clusaz !