Guy Périllat

Ski alpin

Il fit partie de la grande génération des skieurs français des années 1960. A seulement 20 ans, Guy Périllat remporte aux Jeux Olympiques de 1960 une médaille de bronze en descente ainsi que le titre de champion du monde du combiné de la FIS. Le skieur de La Clusaz confirme en 1961 en raflant toutes les grandes classiques de la Descente (Wengen, Kitzbühel, Megève, Chamonix et Saint-Moritz) et le combiné de l'Arlberg-Kandahar.

Aux Championnats du Monde de 1962 à Chamonix, il se classe 2ème  en slalom derrière Charles Bozon.
En pleine razzia française (7 titres sur 8 et 16 médailles sur 24) à Portillo en 1966, Guy Périllat remporte le titre de Champion du Monde en géant et une médaille d'argent en slalom.
Cependant, il ne gagnera pas de titre olympique au cours de sa carrière. Il se classe 2ème  en descente à Grenoble en 1968, devancé de seulement 8 centièmes par Jean-Claude Killy.
Vainqueur du K de diamant en 1967 et Kandahar en 1968, il met un terme à sa carrière en 1969.

  • Vice-Champion Olympique 68
  • Sélectionné aux Jeux Olympiques 64 - 68
  • Champion du monde 66
  • Sélectionné aux Jeux Olympiques de 1960 - 3ème de la descente
  • 12 victoires en Coupe du monde