Le développement durable à la clusaz

Face au changement climatique, La Clusaz s’engage pour Faire Sa Part et transformer son modèle. L’objectif : préserver la capacité des générations futures à  s’épanouir sur ce territoire d’exception.

 
La Clusaz est un village où depuis plus d’un siècle, nos anciens ont su trouver le subtil équilibre entre développement économique et développement durable ! Si aujourd’hui La Clusaz représente parfaitement l’imaginaire du village de montagne des Alpes avec des espaces préservés, un habitat traditionnel et authentique, une agriculture dynamique, une économie diversifiée, le tout dans un cadre exceptionnel, c’est bien grâce à ces pionniers. Aujourd’hui, nous souhaitons poursuivre ces engagements dans un tourisme responsable pour léguer à nos enfants, un village où il fait bon vivre, travailler et habiter.

Cette vision ambitieuse et nécessaire se construit dès maintenant. Tous ensemble.
 
Les 4 grands axes de travail de La Clusaz:

  1. Réduire nos émissions de gaz à effet de serre.
  2. Sécuriser la ressource en eau potable.
  3. Diversifier notre offre de loisirs et d’expériences tout au long de l’année.
  4. Prôner une économie du mieux, pas du plus.

Ces 4 piliers sont très importants pour nous. Ils guident nos choix mais aussi nos refus quand nous jugeons qu’il vaut mieux ralentir et changer de trajectoire plutôt que foncer dans le mur. C’est pourquoi nous avons récemment renoncé à un projet d’Unités Touristiques Nouvelles trop impactant avec l’arrivée d’un Club Med sur notre territoire.

Nous sommes persuadés qu’être indépendant est une force pour rester libre d’aller où on veut, tout en respectant d’où l’on vient.

 
Les actions prioritaires
En matière de lutte contre le changement climatique, nos actions ciblent prioritairement le transport et l’énergie des bâtiments. Pourquoi ? Parce que ce sont les 2 premières causes d’émissions de gaz à effet de serre de La Clusaz... mais aussi de la France.  Il ne s’agit pas que de nous ! Les émissions sont locales, mais leurs impacts sur le climat sont mondiaux.

  • Par rapport au transport, il s’agit d’augmenter l’offre d’alternatives bas carbone, crédibles et fiables afin de réduire la part et remplacer progressivement la voiture individuelle pour rejoindre La Clusaz. Vous, clients et habitants allez jouer un rôle central pour que cette nouvelle forme de mobilité soit un succès. Le ski et le VTT ont beau être des sports individuels, il va falloir jouer collectif!

  • Du côté des bâtiments et de nos chalets, c’est un plan de bataille contre les énergies fossiles qui se met en place. Ces dernières émettent beaucoup de CO² quand on les brûle dans une chaudière pour se chauffer. La transition doit s’appuyer sur l’électricité française et renouvelable décarbonée, et sur une amélioration de la performance énergétique de nos bâtiments. C’est la solution la plus rapide et évidente. Ainsi, pour notre piscine municipale, nous venons d’installer une pompe à chaleur pour diviser par 4 nos émissions chaque année.
     

Une vision à long terme
« Faire Notre Part », c’est donc prendre part à ce combat mondial qui va conditionner la vie des générations futures pour les siècles à venir. Comment vivrons-nous à La Clusaz dans 50 ou 100 ans ? Dur à dire.

Ce dont nous sommes sûrs, c’est que les choix que nous faisons maintenant peuvent largement influencer cet avenir.
  • out d’abord, sécuriser l’accès à l’eau est un point primordial, surtout dans un contexte qui devrait voir les sécheresses s’accentuer. Une nouvelle retenue collinaire est donc en projet. Sur le long terme, elle sera dédiée à 100% pour un approvisionnement en eau potable. A court terme, elle permettra au ski de financer la diversification de notre économie touristique.

  • Ensuite, Nous aimons profondément le ski et son univers, cette discipline fait partie intégrante de l’histoire et du patrimoine de La Clusaz. Mais la hausse des températures va continuer à s’accentuer et cette activité sera menacée dans les décennies à venir. C’est une réalité qu’il faut accepter pour la transformer en opportunité.  Nous avons le potentiel pour proposer une offre annualisée qui place la montagne comme une destination touristique de premier choix. Les possibilités sont nombreuses tant les thèmes sont variés : la nature, les activités Outdoor, l’art de vivre à la montagne la biodiversité, l’agriculture, la gastronomie, etc. Ainsi, nos remontées mécaniques deviendront un moyen d’accéder aux différents sites de découverte et d’activités répartis sur le territoire.

     

Voyager est, et restera un besoin pour l'humanité. Ainsi, au-delà de la recherche d’activités et de loisirs, le voyage et les vacances répondent aussi à un besoin de curiosité, de développement, de connaissances et de partage avec les autres : en fait, des besoins profondément naturels et instinctifs de recherche de sens. A La Clusaz, nous sommes convaincus que nous avons la capacité, l'histoire, les traditions et les personnes pour répondre plus qu'ailleurs, à ces nouvelles attentes qui vont s'accélérer ces prochaines années.

Nos engagements se traduiront dans le temps étapes par étapes car la transition et la transformation ne peuvent se faire que progressivement en étant financées. En 2021, nous réalisons un bilan carbone, une étude mobilité, un schéma directeur sur la diversification touristique et un observatoire environnemental. Être transparent et savoir d’où l’on part est indispensable pour mener des actions concrètes et ciblés à court et moyen terme.

Bon, on est d’accord, il y a du boulot... Mais on préfère se dire que c’est la contreparie d’une vraie vision d’avenir exigeante et responsable pour La Clusaz.
 

Rejoignez-nous dans cette aventure !