Se mettre au sport sans attendre lundi prochain

Publié le 21 juillet 2022,

Cet article s’adresse à tous ceux qui annoncent chaque semaine : « lundi prochain, je me mets au sport » et qui attendent ce fameux lundi depuis 5 ans. Nous avons la solution pour que vos potes cessent de vous charrier à ce sujet : rusez et laissez-les imaginer que vous vous y êtes réellement mis grâce à quelques mises en scène photographiques.

A la Clusaz ce ne sont pas les options qui manquent pour atteindre facilement les sommets, sans transpirer.

Minimum requis pour participer :
  • Savoir marcher
  • Savoir faire du vélo
  • Savoir prendre des photos (possibilité de demander à un inconnu sur place)
 

 

Pour commencer, nous vous conseillons, ce qui semble évident, d’enfiler une tenue de sport et de bonnes chaussures. On sait que vous vous êtes équipés il y a 3 ans en prenant votre résolution. Restée au placard depuis, vous devriez trouver votre tenue en la cherchant un peu. Sinon on a de quoi vous dépanner ! 
 
BOUTIQUE LCZ



1/ S’inventer une vie de traileur aguerri :


 
Avec 4 remontées mécaniques ouvertes tous les jours cet été, rien de plus simple.
Embarquez sur le télésiège du Crêt du Merle, puis enchaînez avec le Crêt du Loup. Voilà, 15 min pour grimper 700m de dénivelé... même Michel Lanne, notre traileur préféré ne fait pas mieux !
Une fois au sommet, savourez la vue et faites-vous plaisir : mitraillez de photos que vous partagerez à votre entourage avec une légende du type « no pain, no gain ».
Voici le top des hashtags de traileurs pro qu’on vous conseille de mentionner : #trailrunning #runaddict #trainning #race #happyrunner #laclusaz
 



2/ Se faire passer pour un rider:


Le vélo électrique sera votre meilleur allié. Si vous n’êtes pas déjà équipés, ce type de bolide est disponible à la location dans notre village.

Avec votre vélo vous avez la possibilité de monter dans la télécabine de Beauregard. Sur le plateau, la vue 360° est à couper le souffle et offre la vue sur les Aravis, le Mont Blanc, l’Etale, le Charvin, le Sulens, les Glières et la Tournette. Si vous êtes agiles et créatifs, faites en sorte de cacher la batterie de votre vélo. Vous pourrez ainsi déclarer être monté à la force de vos jambes.

Il est possible que cela déclenche une nouvelle passion chez vous. Si d’aventure vous souhaitez vous y mettre et en savoir plus sur le vélo, retrouvez ici nos conseils

3/ Donner l’impression d’être un randonneur endurci .. à la limite du guide !



En plus de vous inventer une vie de sportif, rajoutez une petite touche de fin connaisseur de la faune locale... Quitte à enjoliver la réalité autant se faire passer pour un local / quelqu’un d’ici (répétition de local).
Pour cela, on vous invite à visiter la Distillerie des Aravis : d’une part, parce que vous apprendrez beaucoup sur les bienfaits des plantes de montagne et, d’autre part, vous pourrez prendre en photo des brins de génépi... Et raconter à qui voudra l’entendre que vous êtes allés les ramasser en haute montagne dans les barres rocheuses (oui, c’est là que ça pousse).
 

6/ Ne pas sous-estimer la récup’ 



En bon sportif qui se respecte, vous n’échapperez pas à la récup post-séance de sport. Rendez-vous à l’Espace Aquatique des Aravis. Une vue plongeante sur les sommets (que vous avez parcouru) ! Quelques brasses pour détendre vos petits muscles, telle est la vie que le grand sportif qui sommeille en vous a décidé de mener.
 
PS : La Clusaz décline toute responsabilité de non-conformité des légendes qui accompagneront vos photos.