Partir à l'assaut des montagnes en freerando

Publié le 13 janvier 2020,
La Clusaz est une destination incontournable pour pratiquer la freerando et le ski de randonnée. En un coup d’œil, tu remarqueras que le domaine skiable est idéal ! Après quelques minutes de marche, à toi l’évasion du hors-piste à travers les pentes vierges du massif des Aravis. Et si tu débutes, des itinéraires balisés à deux pas des pistes te permettront de pratiquer en toute sécurité.

FREERANDO vs SKI DE RANDO

Il y a bien une différence entre ces deux pratiques. Si tu n’es pas calé sur le sujet, une petite définition s’impose :

- FREERANDO : consiste à emprunter une remontée mécanique avant de poursuivre à pied ou en ski de randonnée pour rejoindre un hors-piste. En bref, du freeride à l’écart des pistes de ski !
- SKI DE RANDO : zéro remontée mécanique et que du ski. Là, on se rapproche de l’alpinisme. Durant la montée jusqu’au sommet, des peaux de phoque sont collées sous les skis et, à la descente, on les retire pour faire sa trace dans la poudreuse. 

Maintenant que le vocabulaire est posé, tu peux partir à l’aventure en faisant l’un ou l’autre ; voire les deux. Comme il s’agit de pratiques engagées, il ne faut pas oublier la sécurité. Au-delà du matériel obligatoire (pelle, sonde et détecteur de victimes d'avalanches), il est possible de réaliser des sorties encadrées. Écoles de ski et guides, ce ne sont pas les professionnels qui manquent pour ça. 
 

LES PISTES À LA CLUSAZ

Le ski de randonnée fait de nouveaux adeptes chaque année. Voilà pourquoi deux itinéraires balisés pour le ski de randonnée t’attendent à La Clusaz sur les massifs de Beauregard et de l’Étale. Accessibles librement, ces espaces sauvages ne demandent qu’à être explorés lors d’une initiation ou d’un entraînement pour garder la forme !

1. La piste de Beauregard 

Au départ du Hameau des Alpes, cette piste de 600m de dénivelé est parfaite pour s’initier aux ascensions en peau de phoque. La montée est douce, inutile de mettre les cales de montée, et elle n’exige aucune conversion. L'atout charme de taille : cette piste est isolée des remontées et, dans un cadre sauvage, elle offre un panorama au gré de la montée. Tu pourras admirer la vallée et la chaîne des Aravis sous un nouvel angle !

2. La piste de l'Étale 

Destinée aux pratiquants confirmés, la piste de l’Étale et son passage à 30° ravira les amoureux de dénivelé. Un bon niveau est nécessaire pour faire quelques conversions et venir à bout de cette ascension qui grimpe fort. 
Le départ se fait aux Joux à 1300m d’altitude avec une arrivée à 2000m au poste de secours. Moins isolée du monde alpin que la piste de Beauregard, le final au Belvédère vaut le détour avec une vue inoubliable sur le Mont Blanc.


En savoir plus sur les pistes

 

LA SEMAINE RANDO

Une semaine durant, La Clusaz met les petits plats dans les grands. Du 20 au 25 janvier 2020, la station passe en mode ski de randonnée avec un programme bien complet. C’est l’occasion de découvrir la pratique, d’en savoir plus sur la sécurité en montagne, de passer une soirée au cinéma pour admirer les films réalisés par nos athlètes et participer à une montée en nocturne sur le domaine skiable, en partenariat avec Scott et le Community Touring Club. 

AU MENU 

- Des initiations au ski de randonnée tous les matins du lundi au vendredi.
- Une conférence sur la sécurité en montagne en compagnie du guide de haute-montagne Tony Lamiche.
- Une session de formation aux avalanches gratuite.
- Une soirée cinéma avec que des bons films en mode freerando réalisés par des athlètes du coin. 
 
- Et cerise sur le gâteau : l’événement La Belle Montée. Une sortie ski de rando nocturne ouverte à tous avec prêt de matériel, une boisson chaude en haut et une belle descente à la frontale sur les pistes. Que demander de plus ?! 


LA SEMAINE RANDO
 

LA BELLE MONTÉE

 



 

ELLES EN PARLENT

La Gazette des Blondes a eu l'opportunité de tester le ski de randonnée avec le CTC et l'ESF de La Clusaz, elles vous racontent tout ! 

Photo : La Gazette des Blondes


« Ce fut une expérience assez incroyable. Il y a un côté très convivial avec cette pratique lorsqu’on la fait à plusieurs. Le contact avec la nature est direct, on évolue au milieu des forêts de sapins, au grand air et dans un silence apaisant et réconfortant. C’est un sport parfait lorsque l’on cherche à fuir la foule des pistes et revenir à l’essentiel du ski. Pour nous, c’est encore plus satisfaisant de skier et profiter de la neige fraîche après un réel effort comme celui-ci. Sans compter qu’il ne vous en coûtera que la location du matériel si vous n’en avez pas, pas besoin de forfait ! »      


Lire l'article complet